En 2018, la liaison LORO de Lineas Intermodal a déjà permis de retirer plus de 35.000 camions de la circulation anversoise

31 octobre 2018

Actualités

Entre janvier et septembre 2018, grâce à sa liaison ferroviaire rapide entre la rive gauche et la rive droite (liaison LORO), Lineas Intermodal a permis de retirer plus de 35.000 camions (45 % de plus qu’en 2017) de la circulation dans et autour d’Anvers. Ça représente près de 1.000 camions par semaine. Lineas Intermodal entrevoit d'augmenter la capacité en 2019 pour faire face à la croissance, et s'engage donc résolument vers un transport alterné plus intelligent en vue d’alléger les problèmes de mobilité sur le ring d’Anvers.

Entre janvier et septembre 2018, grâce à sa liaison ferroviaire rapide entre la rive gauche et la rive droite (liaison LORO), Lineas Intermodal a permis de retirer plus de 35.000 camions (45 % de plus qu’en 2017) de la circulation dans et autour d’Anvers. Ça représente près de 1.000 camions par semaine. Lineas Intermodal entrevoit d'augmenter la capacité en 2019 pour faire face à la croissance, et s'engage donc résolument vers un transport alterné plus intelligent en vue d’alléger les problèmes de mobilité sur le ring d’Anvers.

Depuis avril 2016, Lineas Intermodal assure la jonction entre la rive gauche et la rive droite d’Anvers par le biais de la liaison LORO à grande affluence. Cet investissement considérable porte de plus en plus ses fruits. En effet, entre janvier et septembre 2018, l'opérateur de fret ferroviaire a notamment assuré 1.156 liaisons, correspondant ainsi à une augmentation de 34% par rapport à la même période en 2017. Ces trains ont transporté un total de 35.182 conteneurs pour un poids de 565.930 tonnes. Cela équivaut à une hausse de respectivement 45% et 44%.

Sam Bruynseels, managing director de Lineas Intermodal : « Les clients ne peuvent que constater les avantages de la liaison LORO. Lorsque commencera la prochaine phase des travaux de la liaison Oosterweel, le problème de la mobilité à Anvers atteindra un sommet ; bientôt, nous nous retrouverons tous sans cesse à l’arrêt sur la route. La liaison LORO constitue un exemple concret de la manière dont nous réfléchissons concrètement chez Lineas en vue d’améliorer la mobilité. »

Le fret transporté via la liaison LORO est principalement destiné à l’international : un quart des conteneurs voyagent transite ensuite via le réseau Green Xpress de Lineas vers les principaux centres économiques européens parmi lesquels se retrouvent Bazel, Ludwigshafen, Lovosice, Wels et Vienne.

Geert Pauwels, CEO de Lineas : « La liaison LORO est un exemple local de ce que nous entreprenons au niveau européen avec notre réseau Green Xpress. Grâce à ce produit ferroviaire novateur, nous souhaitons faire basculer le transport routier vers le transport ferroviaire afin de résoudre le problème de la mobilité classique, de réduire les émissions de CO2 et d’améliorer drastiquement la qualité de l’air. D’ici l’année 2030, le transport de fret en Europe connaîtra une hausse d’au moins 30%. Imaginez-vous un instant les conséquences négatives que cette augmentation engendrera si ce transport se cantonne au réseau routier. »

À propos du réseau Green Xpress

Grâce au réseau Green Xpress, Lineas propose des liaisons rapides, fiables et durables entre les principaux centres économiques européennes. Il s’agit d’une solution de bout en bout regroupant différents types de marchandises, variant de l’acier, des produits chimiques et des biens de consommation aux palettes et conteneurs. Avec ces chargements groupés, Lineas exploite pleinement les avantages du rail : le transport durable de grands volumes sur des distances moyennes et longues et à haute fréquence.

Lancée en 2014, l’offre GXN comprend déjà 16 liaisons, dont le Köln Xpress, le Mannheim Xpress et le Vienna Xpress.

Actualités