Developper le fret ferroviaire pour construire un avenir viable

27 mai 2020

Actualités

La crise sanitaire a rappelé le caractère vital du fret ferroviaire pour le quotidien des citoyens, des entreprises et des nations européennes. Sans fret ferroviaire, le risque de pénuries d’eau potable, de produits alimentaires de première nécessité et de médicaments aurait été plus bien grand. Plus que jamais, l’Europe a besoin du fret ferroviaire. Notre objectif commun est le suivant : combiner performance, efficacité et durabilité pour faire du fret ferroviaire la colonne vertébrale du transport de marchandises européen, au service de nos sociétés. 

"Le temps est venu. Nous avons dix ans pour basculer radicalement vers des transports durables et faire en sorte que nos objectifs climatiques soient réalisables. Saisissons l'opportunité que nous offre le Green Deal afin de créer le contexte adéquat pour le Transfert modal. Réinventons le rail et remettons en question le statu quo de nos modes de transport. Il faut que tous ceux qui sont présents ici s'unissent en faveur de cet unique objectif de Modal Shift : les compagnies ferroviaires, les gestionnaires d'infrastructure, les décideurs politiques, tout le monde. D'ici 2030, j'espère que le rail sera devenu l'épine dorsale du système de transport européen". - Geert Pauwels, CEO de Lineas

Le fret ferroviaire au service de l’économie

Le fret ferroviaire est un acteur majeur pour les réseaux industriels et commerciaux, capable d’assurer 100% des commandes de ses clients même lorsque les autres modes de transport sont mis à l’arrêt ou considérablement ralentis lors de crises comme celle que nous traversons. Son maillage est intrinsèquement lié à celui des industries européennes et des grands ports, ce qui est un avantage considérable en termes d’autonomie par rapport aux autres continents. Par ailleurs, le fret ferroviaire a une capacité d’emport imbattable, un seul train pouvant transporter autant de marchandises que 40 camions. Le monde de demain a besoin de plus de fret ferroviaire, parce que celui-ci est en mesure de soutenir la relocalisation de la production industrielle en Europe.

 

Le fret ferroviaire, meilleur pour le climat

L’énorme impact humain, social et financier de la crise sanitaire actuelle nous donne un aperçu des conséquences qu’aura le réchauffement climatique sur nos vies et nos économies si nous n’agissons pas dès maintenant. Or, le transport de marchandises est responsable d’importantes émissions de carbone dans l’atmosphère. Mais le fret ferroviaire peut renverser cette tendance, avec 9 fois moins d’émissions de C02 que la route. Le monde de demain a besoin de plus de fret ferroviaire parce que celui-ci peut nous permettre d’atteindre la neutralité carbone d’ici 2050, comme le prévoit le Green Deal européen. Sans fret ferroviaire, cet objectif restera hors de notre portée. 

 

Le fret ferroviaire, un bien commun qui a besoin de soutien

Comme la plupart des autres industries, le fret ferroviaire a été fortement fragilisé par la crise sanitaire, avec une perte moyenne de chiffre d’affaires de 25% à travers l’Europe sur les deux mois consécutifs au début de la crise. Cela représente une perte de près de 1 milliard d’euros[1], qui extrapolée sur l’ensemble de l’année 2020, s’élèverait à 4 milliards d’euros[2].

Parce qu’il fait partie des solutions déjà existantes pour un future viable, le fret ferroviaire a plus que jamais besoin d’un soutien à court et long terme des autorités publiques nationales et européennes.

Rail Freight Forward est une coalition d’opérateurs du secteur ferroviaire qui s’est donné pour objectif est de créer un réseau de fret ferroviaire performant à travers l’Europe d’aujourd’hui et de demain. Au sein de la coalition, les membres et partenaires de RFF emploient leur temps, leurs efforts et leurs ressources à développer le fret ferroviaire au service de la société, et de l’Europe de demain. Pour plus d’information sur nos projets, rendez-vous sur : uic.org / cer.be / railfreightforward.eu


[1] Estimation sur la base des chiffres fournis par les membres de la CER

[2] Estimation de la CER

Actualités