30% d'ici 2030 : Le port de Rotterdam et Rail Freight Forward en étroite collaboration sur la multimodalité

10 octobre 2019

Actualités

Rail Freight Forward (RFF), coalition d'entreprises européennes de fret ferroviaire, s'est engagée à réduire considérablement l'impact négatif du transport de marchandises sur notre planète et sur la mobilité.

Lineas va doubler la capacité sur les lignes depuis Anvers vers La Louvière, Genk et Zeebrugge et a également prévu d’établir de nouvelles liaisons vers Terneuzen et Gand. Ces trains visant à désengorger Oosterweel (les « trains Oosterweel ») ont pour vocation de relier les villes belges aux principaux quais de la rive gauche (1 742 et 1 700) et de la rive droite (869 et 913) via le Main Hub d’Anvers, d’où partent les trains pour se rendre dans le reste de l’Europe.

Sam Bruynseels, directeur commercial de Lineas : « Nos clients sont à l’affût de solutions pour retirer leurs marchandises des embouteillages. Grâce à ces trains, nous leur offrons la possibilité de mettre leur chargement encore un plus en amont sur le rail. Nous entendons ainsi optimiser le transport de marchandises entre le port et le territoire intérieur de la Belgique et de l’Europe, améliorant du même coup la mobilité. »

Tim Mertens, assistant en matière de processus logistiques pour l’entreprise chimique anversoise Evonik, souligne lui aussi la nécessité de fluidifier le transport par d’autres voies que la route : « Nous nous efforçons de trouver le meilleur mix de transport pour notre fret. Nous avons d’ailleurs adhéré dès le tout début aux liaisons de train qui relient la rive gauche et la rive droite du port d’Anvers. En raison des embouteillages à Anvers, nous ne pouvons plus, ou du moins pas toujours, compter sur le fret routier pour assurer le transport flexible et dans les délais de nos marchandises. Nous sommes dès lors très demandeurs d’un accroissement de l’offre ferroviaire vers et depuis Anvers. »

Les trains empruntent le réseau Green Xpress de Lineas. Il s’agit d’un réseau européen de trains dits « ouverts » qui circulent quotidiennement à des intervalles réguliers entre de grands centres logistiques. Les transporteurs ont ainsi la possibilité, à partir d’un conteneur, d’embarquer leur chargement sur le train dans un terminal afin d’éviter les embouteillages.

Grâce au doublement de sa capacité, Lineas pourra retirer chaque semaine 5 300 conteneurs des bouchons anversois (contre 2 600 auparavant). À noter que l’entreprise ferroviaire prévoit encore un nouveau rehaussement de la capacité dans les prochains mois.

Capacité des «trains Oosterweel»

  • Main Hub <> quais rive gauche 1742 et 1700 de 800 à 1200* / semaine
  • Main Hub <> quais rive droite 869 et 913 de 200 à 800 / semaine
  • Main Hub <> La Louvière de 50 à 100 / semaine
  • Main Hub <> Genk de 30 à 90 / semaine
  • Main Hub <> Zeebrugge de 200 à 400 / semaine
  • Nouveau – Main Hub <> Terneuzen 30 / semaine
  • Nouveau – Main Hub <> Gand 100 / semaine

* Nombre de conteneurs (aller-retours) pouvant être retirés de la route chaque semaine

Lisez également : Febetra et le Belgian Rail Freight Forum demandent au gouvernement de stimuler la mobilité grâce à l’octroi d’une indemnisation aux transporteurs qui transfèrent leur chargement de la route vers le rail.

Nouvelle : la Locomotive Modal Shift de Lineas

Afin de mieux faire connaître les solutions en faveur d’une meilleure mobilité, Lineas a dévoilé aujourd’hui sa toute nouvelle Locomotive Modal Shift. Son design a été conçu par le conducteur de train Kris De Smedt. Ce dernier est le lauréat de la première édition des Lineas Design Awards, qui avait posé comme défi aux collaborateurs d’imaginer une nouvelle ébauche pour les locomotives de Lineas. 

La Locomotive Modal Shift circulera du 16 au 22 septembre sur différents itinéraires des « trains d’Oosterweel ». Vous pouvez suivre son parcours sur Instagram.  

Veuillez trouver une illustration des trains d’Oosterweel et des photos de la Locomotive Modal Shift via ce lien.  

Actualités